Byebye mon vieux

Ce frigo, c’était mon frigo de célibataire. Il m’a accompagné dans mon nouveau projet de vie, après mon divorce. Parce que oui, je suis une femme divorcée… ! Arnaud est mon deuxième mari. La première fois, j’avais 19 ans. J’étais toute jeunette, innocente, blablabla… Un chapitre de ma vie qui aura duré 3 ans. À 23 ans, j’ai pris mon envol, seule, pour la première fois de ma vie. Je me suis trouvé un petit chez moi, pas très loin de Barcelone et j’ai recommencé. Je me suis équipée d’électroménagers de seconde main. Neufs, mais avec une petite tare. Des invendables, dans les commerces conventionnels et des trésors dans les commerces alternatifs. Quelques années plus tard, j’ai rencontré Arnaud. Ensemble, nous avons vadrouillé et déménagé plusieurs fois et ce frigo nous a suivi dans toutes nos aventures, jusqu’à celle-ci. Aujourd’hui, il a rendu l’âme. Pile-poil au moment où le changement est radical, où nous envisageons une nouvelle cuisine avec de nouveaux électroménagers. On dirait qu’il a attendu que nous soyons prêts, pour partir. C’est mignon.

Mon bon vieux frigo a rendu l’âme. Il était bien pratique quand même ce combi, frigo-congélo. Un combi, qui m’a connu en solo, puis en couple et maman, d’un, de deux et trois enfants. Mon frigo de célibataire, devenu notre frigo familial. C’est bizarre de s’attacher à un frigo, non ? LOL. Il nous a bien rendu service toutes ces années, il méritait bien un départ digne. Du coup, comment s’en débarrasser correctement ? Recycler dans les règles de l’art, pour notre planète, pour nous. Un électroménager est un déchet à part. Il peut être extrêmement polluant. Bien évidemment, ne jamais mettre dans une poubelle domestique. Encore moins dans la nature ou dans la rue (cela paraît évident et pourtant, nous en avons tous vu, des électroménagers dans ces environnements-là).

Il y a plusieurs manières de « libérer » nos vieux appareils électriques. S’ils sont encore bons, il est possible de leur donner une deuxième vie, en faisant un don à Emmaüs ou Envie, qui répare et les remet en service. Mais pour trouver toutes les bonnes infos, vous pouvez consulter le site d’Eco-systèmes. Eco-systèmes, c’est un éco-organisme à but non lucratif agréé pour la collecte et le recyclage des appareils électriques et électroniques ménagers usagés. En gros, ils assurent la mise en place des différents dispositifs, pour collecter, dépolluer et recycler les appareils électriques en fin de vie. Rassurez-vous, je n’avais aucune idée de l’existence de cet organisme, jusqu’à il y a quelques mois. Eco-systèmes, m’a proposé de participer à leur campagne de communication et les aider à expliquer leur mission au plus grand nombre. Je pense que c’est un sujet auquel nous sommes tous sensibles, qui affecte tout le monde à un moment dans nos vies. Mais souvent, par manque d’information, il se peut que nous n’ayons pas les bons gestes. Rien que le fait d’accumuler des appareils électriques à la maison, qui ne servent à rien, n’est pas une bonne pratique. En les laissant partir, on favorise l’emploi et l’insertion, en plus de contribuer au recyclage et à une manière de consommer, plus responsable. Pour notre frigo, il s’agissait de son dernier voyage et nous avons opté par l’emmener à la déchèterie. Qui sait, il reviendra peut-être chez nous, converti en cafetière ? J’espère que ces informations vous seront utiles ! Je vous embrasse et je vous souhaite une très belle semaine.

 

Article en partenariat avec Eco-Systèmes.

 

 

Lois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.