Vous allez rire, mais je ne suis pas une folle des enfants. J’envisageais d’en avoir, mais certainement pas avant 35 ans. Il faut dire qu’en Espagne, c’est plus ou moins l’âge pour réfléchir à ce genre de choses. Eh puis j’ai rencontré Arnaud. Français et avec des plans bien différents aux miens, en ce qui concerne les enfants. L’amour nous surprend toujours et nous emmène vers des chemins improbables… Je n’avais même pas 30 ans et Zoé pointait le bout de son nez ! Ne jamais dire jamais.


Veste longue en laine Mango, blouse Bonnesoeurs, pantacourt de l’année dernière, baskets Craie

Avec elle, j’ai appris la patience et j’ai découvert la maternité. Un monde remplit de contradictions, de challenge et parfois de désespoir. Mais aussi un monde remplit d’amour. Un amour démesuré, dont je ne soupçonnais pas du tout la force.

Après Zoé, l’idée d’enchainer avec un deuxième ne m’emballait pas du tout. L’enfant unique, n’était pas pour nous, mais sur ce coup-là,  nous étions tous les deux d’accord : on voulait prendre le temps. Ce n’est que 4 ans et 4 mois plus tard, que notre petit Hugo arrivait.

Le cadeau d’Hugo, c’était la douceur. Un bébé doux comme un agneau. Il est arrivé en plein milieu d’une grosse tempête de changements et il s’est fondu dans la masse, sans faire plus de bruit. Il nous a apaisés.

C’est à peine un an plus tard la naissance d’Hugo, que nous avons décidé qu’il nous manquait Simon. Sans le connaître, on avait envie de lui. Ce qui est paradoxal et ce qui démontre vraiment que la vie fait comme bon lui semble, c’est que j’avais 35 ans quand nous avons imaginé Simon dans nos vies. À l’âge que j’envisageais mon premier enfant, j’aurais mon dernier.

Mon petit dernier, il m’a offert la joie de vivre. Simon, c’est littéralement le bonheur sur pattes. Il complète cette fratrie à merveille. Il a fait d’Hugo un grand frère et ça lui a donné des ailes. Il nous a donné une tonne d’amour, à tous.

Sweat La tribu de Mami

Je n’ai jamais vraiment eu l’appel de la maternité. Je n’ai jamais eu trop de feeling avec les enfants. Pour tout vous dire, quand j’étais jeune, le baby-sitting, c’était uniquement dans les situations désespérée ! Je n’aurais jamais deviné que j’allais en avoir trois !

Mais la vie et l’amour, ont décidé pour moi. Aujourd’hui, je mesure ma chance d’avoir ces trois merveilleuses petites personnes. Avec eux, j’apprends tous les jours, je me remets en question tous les jours. Ils me poussent à aller plus loin et être meilleure personne. Merci mes amours pour tous ces beaux cadeaux…Je suis une maman comblée.

Et le quatrième, c’est pour quand ? HAHAHAHA….

Blousons Bellerose

Répondre à Lolli Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *