confitures-quetsches-verveine-citronnée

Confiture quetsches et verveine citronnée

Quand on se rend compte du peu de temps que cela demande et des grosses économies que cela représente, on se dit “mais pourquoi je n’ai pas commencé plus tôt à faire mes confitures?!”. Bien sur, cela en plus de retrouver le goût du fruit et un immense plaisir à déguster et savourer ses propres confitures maison! Même si j’avoue ne plus trop manger de confiture (OMG je me suis aussi rendu compte de la quantité de sucre qu’il y a dans la confiture!!!), je me régale de voir les miens se lecher les babines tous les matins au petit déjeuner. loismoreno-photography-confiture-quetsches-13loismoreno-photography-confiture-quetsches-2 loismoreno-photography-confiture-quetsches-3 loismoreno-photography-confiture-quetsches-4 loismoreno-photography-confiture-quetsches-5 Pour cette première, ce sont les quetsches de Marie-Estelle qui m’ont inspiré et la verveine de Stéphanie. Le prunier de Marie-Estelle débordait, donc un jour je suis repartie avec 2kg de quetsches. Je ne savais pas trop quoi en faire et les jours filaient. Et puis, finalement, par manque de temps, je suis allée tout droit vers la confiture. Fastoche et rapide et en plus économique, what else? Allez, on se lance! Mais quetsches avec quoi?? C’est chez Stéphanie que je vais finir de trouver l’inspiration. Chez elle, la verveine citronnée embaume son jardin… Je suis à nouveau repartie les mains pleines. L’association quetsches-verveine citronnée est juste délicieuse! loismoreno-photography-confiture-quetsches-6loismoreno-photography-confiture-quetsches-11 loismoreno-photography-confiture-quetsches-7Pour garder mes petits pots tout jolis, Mathilde, une artiste de la tête aux pieds, a dessiné ces belles étiquettes. Elles sont disponibles sur son blog. Vous pourrez même les imprimer et les personnaliser avec vos saveurs préférées. Ce petit geste tout simple, comme faire sa confiture, me donne l’impression de faire quelque chose qui compte. Revenir à l’authentique.

Pour réaliser la confiture, j’ai utilisé 2kg de quetsches, 1kg de sucre et quelques branches de verveine citronnée que j’ai rajoutées directement dans ma casserole, avec mes fruits et le sucre. On laisse mijoter le tout et comme ici on n’aime pas les morceaux, j’ai tout passé au mixer. Voilà… rien de sorcier et pourtant, l’un des petits plaisirs de la vie. 

Je vous souhaite une belle semaine ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *