We are Maximinus, shooting

buhobcn-loismoreno-photography

Maximinus, backstage

Travailler avec des créateurs, c’est retranscrire leur univers à travers mes images, raconter une histoire, la leur.

Chercher l’émotion et mettre en valeur tout ce travail effectué pendant des mois.

C’est mon challenge, ma passion et un énorme privilège. Julie m’a fait confiance et pourtant ce n’était pas gagné. Il ne faisait pas beau. Les enfants étaient un peu difficiles. Mais nous avions le lieu et la motivation et contre toute attente, une très belle lumière. Je vous montre un petit bout du backstage, du shooting de la dernière collection de Maximinus.


Trabajar con diseñadores, es transcribir su mundo a través de mis imágenes, contar una historia, la suya. Buscar la emoción y poner de relieve todo el trabajo de meses enteros. Es mi reto, mi pasión y un gran privilegio. Julie confío en mí y os puedo asegurar que no fue tarea fácil. El tiempo estaba revuelto. Los niños no estaban muy predispuestos. Pero teníamos el sitio y la motivación ! Y contra todo pronóstico, la luz era perfecta. Os enseño un trocito del backstage, del shooting de la última colección de Maximinus. 

Read More

Rebelote, c’est lundi.

kids-photography-loismoreno-lyon-tinycottonsGénéralement, chaque vendredi quand je vais chercher Hugo à l’école, j’ai droit à la petite phrase « il est fatigué Hugo quand même » et pas qu’une seule fois, mais plutôt en boucle, 3 ou 4 fois. Au début, ce commentaire m’angoissait un peu.

Je cherchais à savoir les symptômes de sa fatigue. S’il ne suivait pas le rythme, s’il s’endormait sur les tables ou un truc du genre. J’ai vite compris, qu’il s’agissait d’une phrase prononcée mécaniquement, chaque vendredi après-midi, pour objectif, eh bien, je ne sais pas très bien. Informatif, culpabilisant, stressant ? Je ne sais pas trop, mais en tout cas, pour ma part, un peu agaçant.


Por regla general, cada viernes cuando voy a buscar al Hugo al cole, me toca escuchar la frasecita « que cansado está el Hugo, está muy cansado » y no una sola vez, sino en bucle, 3 o 4 veces. Al principio, me preocupaba un poco. 

Quería conocer los simptomas de su cansancio. Si no seguía el ritmo, si se dormía en clase o algo por el estilo. Rápidamente entendí, que se trataba de una frase pronunciada de forma mecánica, cada viernes por la tarde, con el objetivo de, pues no sé muy bien con que objetivo. Informativo, culpabilizante, estresante ? No lo sé muy bien. En cualquier caso, por mi parte, un poquito enervante. 

Read More

Avant Noël

loismoreno-shooting-2Avant Noël

Il était temps que je revienne par ici, enfin ! Après tant d’excitation et d’émotions, je retrouve mon cocoon virtuel, en vous retrouvant sur le blog. Il y a eu Dubaï, avec Mégane et le retour à la maison, avec les vacances des enfants et un papa au top. Et profiter pour faire les derniers petits cadeaux, se balader tous ensemble, rencontrer Chloé et Pierre-Alain et il y a eu le diner de Noël avec les copains. Et maintenant, il y a vous et nous… Ici, aujourd’hui. Comment ça va ?


Hoy, por fin vuelvo por aquí. Después de tantas emociones, vuelvo a reencontrarme con mi casita virtual, reencontrándome con vosotros en el blog. Dubai, con Megane y la vuelta casa con las vacaciones de los niños y un papá genial. Aprovechar estos días, para hacer los últimos regalos, pasear todos juntos, conocer a Chloe y Pierre-Alain y también la cena de Navidad con los amigos. Y ahora, vosotros y nosotros… Aquí, hoy. Como estáis ?

Read More

Le retour

loismoreno-shooting-7

Le retour des grands

15 jours chez Papi, ce n’est pas mal pour commencer les grandes vacances ! Piscine, poney, pyjama-party avec les cousins, retrouvailles avec les copines, manèges, concert, glaces… Le programme était riche en émotion! Aujourd’hui… c’était le grand retour à la réalité. Pour faire tout doux, nous sommes partis tous les 3 nous balader en ville.

Read More