Noël, autrement

Noël, autrement

Chaque année, rebelote, nous revoilà en décembre, ce mois qui existe uniquement pour une seule date, Noël. Ok, c’est sympa, il y a la magie, la famille (ou pas), l’amour (ou pas), toussa, toussa… Mais il y a aussi tellement de consommation, tellement de gaspillage, d’argent qui s’envole. Tellement disproportionné comparé au reste de l’année. Trop de préparatifs, trop de jouets pour les enfants, trop d’excès de nourriture pour les adultes. C’est une période de beaucoup de « trop » à mon goût. Si tu es très Christmas spirit, alors, je te déconseille cette lecture, cet article n’est pas pour toi.

Je vais vous faire un aveu : j’ai célébré mon premier Noël à l’âge de 24 ans. Ne me demandez pas pourquoi, c’est une très longue histoire… Disons que ce n’était pas coutume dans ma famille. Incroyable, non ? Je vous assure, j’ai vécu une enfance très heureuse ! Mais je reconnais que pendant toutes ces années, il y avait une partie de moi, qui regrettait cette fête (les repas de famille et les cadeaux ) et une autre, qui était indifférente. Mes parents se débrouillaient assez bien, pour nous faire plaisir d’une autre façon et cela nous suffisait. Quand Zoé est née, j’ai enfin découvert la magie de Noël. J’ai découvert le véritable sens de cette date. Voir son visage s’illuminer, ses petits yeux scintiller devant le sapin et toute son illusion de croire au Père Noël. J’avais trouvé une bonne raison pour commencer à m’approprier cette fête païenne.  Eh puis, au fur et à mesure que Zoé grandissait, nous avons rajouté « la liste » pour le Père Noël (et le reste de la famille) et les cadeaux ont commencé à s’entasser sous l’arbre, d’une façon complètement démesurée. Je me souviens encore, la première fois que j’ai vu tous ces cadeaux, sous le sapin de ses 2 ans ! J’en ai eu mal au ventre et presque des larmes d’impuissance. Je ne voulais pas que ma fille grandisse en pensant que tout cela était normal. Il n’y avait rien de normal dans tout cela. Je ne reconnaissais aucune de nos valeurs dans cette façon de faire… À chaque Noël, mon « angoisse » revenait, de même il en était pour Arnaud. Alors nous avons essayé de trouver des solutions pour apaiser ce sentiment. Pourquoi autant de cadeaux ? Est-ce que cela était vraiment nécessaire ? Serions-nous des mauvais parents, si nous faisions autrement ? En plus de cela, un énorme inconvénient se pose avec le Père Noël : nul besoin de dire merci ?? Encore plus révoltant. La frustration de devoir passer par là, pour faire comme les autres, pour ne pas les « traumatiser » et les séparer du troupeau des enfants gâtés par le gros barbu. Je savais très bien que faire différent, n’était pas traumatisant du tout. Au contraire, cela invitait à la réflexion et à la compréhension de certaines choses et certains comportements. Mais la pression sociale et familiale est quand même forte. Avec le temps, nous avons trouvé notre équilibre. Nous essayons de faire des listes, qui s’ajustent vraiment à leurs besoins. J’évite de récupérer les catalogues de jouets, qui sont remplis de choses inutiles et sans aucun véritable intérêt pour eux. Je priorise les petits créateurs et l’achat de jouets qui leur apporteront quelque chose. On fait des listes courtes et précises. En dehors de cette date et celle de leur anniversaire, nous n’achetons aucun jouet. De notre part, ils reçoivent 1 ou 2 cadeaux, pas plus. Généralement, un jeu/jouet et un livre. On essaye de faire de notre mieux, pour qu’ils gardent cette magie, sans pour autant s’assoir sur toutes ces valeurs que nous leur prêchons, le reste de l’année. Pour nous, il y a rarement des cadeaux. On se programme une journée en amoureux pendant les soldes. Se faire plaisir, sans faire de grandes folies. Eh pour le reste, je me réjouis énormément d’être avec les personnes que j’aime et je fais le plein de beaux sentiments… Cette parenthèse, remplie de bonnes intentions, réchauffe l’âme et met du baume au coeur et elle nous requinque pour l’année ! Et chez vous, c’est comment ? Je vous embrasse et je vous souhaite une belle semaine.

Tennis Bensimon, Zoé, Hugo, Simon et moi. Toutes bien chaudes et celles de garçons en plus, imperméables.
Zoé porte un look imaginé par Little Cigogne.
Hugo porte un sweat Cherrypapaya.
Simon porte un pull Carrément Beau.

14 Comments

  1. Emeline 11 décembre, 2017

    Ola ma belle! Écoute que ton article «me fait plaisir! Je suis une fille de noel! Enfin j’etais! Car née le 31 décembre aussi! J’ai tjs adore cette attente faire des croix sur les catalogues, ouvrir les fenêtres, aider mes parents’ a préparer lebrepas, retrouvez tous les cousins cousines excités comme des puces et plus grande mon plus grand plaisir résidait dans celui d’offrir. Et puis voila, j’ai commencé à bosser en étudiante en poissonnerie. Mon chéri aussi. Ma mère en commerce aussi. La magie s’est Un peu brisée. Mais voilà j’essayais de profiter quand même même si j’en ne ferait plus mon anniversaire. Et on a ouvert nos boutiques, nos poissonneries. Et là on a commencé à enchaîner’ les nuits blanches sur noel, puis avant Noël, puis tout le mois de decembre ( j’exaerz Sur nuits blanches mais entre les soucis, le boulot, les 3h de sommeils on le ressent comme ça.) le corps qui fatigue d’année en année, l’arrivee Des enfants qui ne comprennent pas ce changement total de vie pour trois semaines. Les faire garder par dix personnes différentes. Et aussi ce gaspillage alimentaire, consomment des produits hors saison, produite une très grande qualité toute l’année et en être incapable à Noël vu l’affluence ( bien que l’on fasse de notre mieux!) et après avoir des gens maussades les maussades le jour de Noël, tirer la gueule tout le mois de décembre, s’engueler parce qu’ils attendent, nous engueler pour une petite erreur ne comprenant pas que malheureusement nous ne sommes pas des machines et que bosser 20h/24h sur quatre jour et traiter 100 fois ton volume occasionne des erreurs. On ne faote pas noel ici. Personne encomprend mais on bosse non stop. .Et depuis que nous sommes parents nous culpabilisons de cet abandon de nos enfants donc on les gâte. Mais cette année on a dit non comme toi. Bcp moins, on apprend le choix, tout n’est pas acquis. Mais ton beau texte me pose une réflexion plus profonde pour Noël prochain. En tout cas je m’en dis je hais noel mais j’espère à l’an retraite retrouvez cette magie avec mes petits enfants!

    Répondre
    • ilovequeencharlotte 12 décembre, 2017

      courage ma jolie, je sais très bien de quoi tu parles… Je t’embrasse et merci beaucoup pour tes jolis mots toujours bienveillants. Gros bisous Emeline

      Répondre
  2. Lise 11 décembre, 2017

    Très bel article !
    Pas de honte en effet à freiner les excès de Noël. Pour ma part, je suis en plein divorce et viens de quitter une famille championne de l’excès ! L’an dernier, c’était près de 200 cadeaux au pied du sapin pour seulement 8 adultes et 2 enfants de moins de 3 ans. et une partie des cadeaux a pour ma part été revendu entre temps, inutiles, pas fait avec « attention », ne me correspondant pas. Un cadeau parce qu’il faut en faire.
    Cette année, je vais passer mon premier Noël de divorcée, avec mon fils de 3 ans seulement le 25. Lui va revivre un noël de folie le 24 mais je l’attendrais le 25 avec une sélection de cadeaux pour partager du temps avec lui.
    J’ai bien aimé ton commentaire sur « et le fait de dire merci au père Noël? »
    Tu as raison, je ne m’étais même pas interrogée dessus ! Pour ma part, je lui ai expliqué que le Père Noël offrait des cadeaux aux enfants sages, mais je lui ajouterais cette note, d’écrire une carte de remerciement ;) Et pour les adultes, je lui dis que le père Noël ne fait des cadeaux qu’aux enfants, et que nous les adultes, nous nous en offrons juste pour le plaisir de faire plaisir. Lui faire comprendre que tout n’est pas gratuit, magique et une obligation.

    Je te remercie pour ce bel article. :)
    Chaque personne peut vivre Noël comme il l’entend, mais n’oublions pas de respecter les valeurs qui nous sont propres.
    Bonnes fêtes de fin d’année à ta joyeuse famille !

    Répondre
    • ilovequeencharlotte 12 décembre, 2017

      ah la la… je pense que notre génération est beaucoup plus raisonnable que celle d’avant. J’espère que cela laissera une trace pour les prochaines. Merci beaucoup pour prendre le temps de partager à ton tour. J’aime beaucoup vous lire par ici aussi. Bisous !

      Répondre
  3. Bodiniet Nathalie 12 décembre, 2017

    Avec mes enfants , nous sommes totalement raisonnables , mm si A 8 ou 9 personnes ( j’ai 3 enfts, 3 petits enfts, un gendre, et le papa de mes aînés ) cela fait qd mm une trentaine de cadeaux au pied du sapin…ma fille a dit à ses petits que le père noël n’apporte qu’un cadeau ( le seul pas emballé ) et les autres cadeaux sont de notre part et il y a donc des remerciements des petits qui nous sautent au cou….merci pour votre article tres juste , et vos si belles photos. Joyeuses fêtes

    Répondre
    • ilovequeencharlotte 13 décembre, 2017

      Mais que de belles idées ! Je prends note de un cadeau du père noel et les autres de papa et maman. Merci Nathalie !

      Répondre
  4. Audrey 12 décembre, 2017

    Très peu de cadeaux chez nous aussi, juste un bon repas en famille Le 24! En cadeaux pour Charles je pars sur base du « quelque chose que tu veux, quelque chose à lire et quelque chose dont tu as besoin ». Ça se gâte juste avec mes parents qui étant loin veulent lui faire des cadeaux, avec mes beaux parents on leur demande une inscription à une activité pour l’année, comme ce Noël un pass pour le musée. Et le père Noël on a réglé ça : on ne lui en a jamais parlé, il sait que les cadeaux viennent de nous! Du coup la question du Merci est réglée et celle aussi De devoir un jour lui dire qu’on lui a menti aussi! Par contre on fait plein de petits trucs simples mais festifs de Noël, des sablés, une couronne, on va voir les illuminations, Le calendrier… dur dur de ne pas élever nos enfants dans un monde fou de surconsommation mais c’est au moins ça d’essayer!

    Répondre
    • ilovequeencharlotte 13 décembre, 2017

      Oooh Audrey, quelle belle surprise de te retrouver ici ! Tu dis que tu ne lui as jamais parlé du Pere Noel, mais nous sans leur en parler, ils sont inondés par cette idée de partout ! Bon peut-être que maintenant un peu plus loin de la ville, ça sera différent. Mais c’est super tout ce que tu m’expliques… Cette surconsommation concentrée est un peu ecoeurante. bisous ma jolie

      Répondre
  5. Helene 13 décembre, 2017

    Je crois que tu es loin d’être la seule à penser que Noël est devenu une surconsommation de biens et de nourriture ! Je pense auusk que beaucoup de personnes n’osent pas le dire par peur de passer pour des rabats joie. Nous sommes chretiens donc Noel pour nous c’est avant tout la naissance de Jésus :) nous aimons préparer la couronne de l’Avent et allumer une nouvelle bougie chacun des 4 dimanches précédent Noël. Préparer des sablés à offrir aux amis, aux commerçants de notre quartier lorsque nous vivions en centre ville … pour les cadeaux ce n’est que pour les enfants et des choses utiles et que je suis sûre qu’ils utiliseront comme les
    Déguisements, un bon pour un cours de peinture , des tickets de cinéma, des livres. Et j’ai arrêté de culpabiliser parce qu’ils n’ont pas trouvé sous le sapin les figurines pat patrouille ou autres horreurs qui finiront immanquablement à emmaü. Ma famille est briefée ils savent que je préfère qu’ils n’offfent rien plutôt que des trucs inutiles ou des merdouilles. Une année quelques semaines avant Noël on a écrit tous les prénoms de la famille ( nous sommes 27 Mais nous n’avions pas mis les plus petits ) sur de petits papiers et chacun a pioché un prénom en le gardant secret et jusqu’à Noël chacun devait prendre soin de la personne qu’il avait piochée Mais sans se faire Connaître :)
    pour les anniversaires des petits copains c’est pareil Jamais de jouets Mais des places de ciné, des bons pour des livres ou pour aller manger une glace, des tickets des manèges.

    Répondre
    • boucledorr37 13 décembre, 2017

      Hello, chez moi on fait attention aux cadeaux mais je note la bonne idée pour les cadeaux d’anniv des copains (ou à suggérer directement pour mon fils). C’est vrai que c’est toujours compliqué de trouver un cadeau pour un autre enfant, en sachant souvent qu’ils ont déjà tellement de choses ! Déjà que je suis contre les petits sachets remplis de bonbons avec lesquels ils repartent .. on en parle ? c’est quoi cette mode ?! Merci ! Candice

      Répondre
  6. minabulle 13 décembre, 2017

    Ici c’est vraiment pareil!! Pas de quantité démesurée de cadeaux: seulement un ou deux sous notre sapin (bricolé en bois, c’est la 3e année qu’il nous sert). Idem pour le calendrier de l’avent: je trouvais démesuré de leur donner un petit cadeau par jour en attendant Noël. Du coup, je mets des actions à faire en famille dans le calendrier, des choses qui rendent cette période vraiment particulière sans pour autant les gâter à outrance (faire des pochoirs sur les vitres, cuisiner des biscuits de Noël, bricoler un cadeau pour les grands-parents, envoyer des cartes aux gens qu’on aime etc.) Je trouve que ça fait tellement plus sens…
    Bisous ma belle!

    Répondre
    • ilovequeencharlotte 13 décembre, 2017

      coucou Emilie ! exactement la même ici ! Il s’agit de garder un équilibre entre le mois de décembre et le reste de l’année. Ne pas s’exciter comme des puces pour les cadeaux et dépenser comme si il pleuvait des billets au mois de décembre ! Souvent ce que je fais aussi, j’achete des cadeaux en soldes et je les garde :) bisous bisouuus

      Répondre
  7. May studio 13 décembre, 2017

    Pour moi cette débauche de consommation à Noël va de pair avec la folie des soldes, le matraquage du black friday ou la place sans cesse plus importante des marques sur les blogs et IG. Le « lifestyle » c’est de la consommation de loisirs. Vivre à la campagne, sur un territoire assez militant, m’aide à prendre de la distance par rapport à tout ca… Car je pense qu’avoir une attitude distanciée, ne pas en faire tout un plat des cadeaux quoi, c’est encore la meilleure façon de fêter Noël. Mes enfants, neveux et nièces ont des cadeaux classiques, playmobil et Barbies, et pour les adultes, qq petites choses degottees lors de deux ventes de créateurs. Et basta. Nous stress ! À bientôt 😊

    Répondre
  8. Mili Reyes 18 décembre, 2017

    Te extraño en youtube…!! Buscando noticias tuyas por la web entre al blog y me encanta como cuentas las historias pero definitivamente tus vídeos son lo máximo.. Vuelve pronto

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *