Pas le temps

buhobarcelona-loismoreno-kidswear

Courir après le temps

Parler de déménagement et de changement de vie, avec trois enfants, ce n’est pas une mince affaire. Tellement de choses à gérer… Tellement, qu’en ce moment, j’ai l’impression de pédaler dans le vent.

Vous savez les petits hamsters qui s’épuisent sur une roue qui ne s’arrête jamais, mais qui n’avancent pas ?

Eh bien, à cet instant précis, je fais exactement la même chose. Le départ est prévu fin juin et même si cela peut paraître encore un peu lointain, en fait, j’ai l’impression que je n’arriverais pas à tout faire d’ici là. Alors, comment faire pour ne pas se noyer dans cette montagne de choses à faire ?


Hablar de mudanza y cambio de vida, con tres niños, no es poca cosa. Tantas cosas que gestionar… Tantas, que en estos momentos, tengo la sensación de pedalear en el aire. Sabéis los hamsters que se agotan corriendo en una ruedecita que no se para nunca, pero que no avanza ? Pues en este preciso momento, hago exactamente la misma cosa. La mudanza está prevista para finales de junio y aunque puede parecer que aún tenemos tiempo, en realidad, tengo la sensación que no llegaré a todo de aquí allí. Así que os pregunto, cómo lo hago para no ahogarme en esta montaña de cosas por hacer ?

buhobarcelona-loismoreno-kidswear buhobarcelona-loismoreno-kidswear buhobarcelona-loismoreno-kidswear Il se pourrait que la clé soit dans l’organisation, c’est ce que j’ai entendu dire pars-ci, pars là. Mais en moi, ce mot ne raisonne pas. Ou peut-être si, mais en tout cas, pas assez pour me donner le sentiment d’avancer.


Podría ser que la clave esté en la organización, es lo que he oído por aquí, por allá. Pero esta palabra, no resuena en mí. O a lo mejor sí, pero en cualquier caso, no lo suficiente para darme el sentimiento de avanzar. buhobarcelona-loismoreno-kidswear buhobarcelona-loismoreno-kidswear buhobarcelona-loismoreno-kidswear buhobarcelona-loismoreno-kidswear buhobarcelona-loismoreno-kidswear buhobarcelona-loismoreno-kidswear Chaque semaine qui commence, je me dis que je ferais touuuuuuut ça. Et quand le vendredi est là, je suis toujours au même point ! Les cartons ne vont pas se faire tout seul, je sais. Même si tous les jours, je me dis qu’en fin de journée, quand les enfants sont là (car évidemment je ne peux plus travailler quand ils arrivent à la maison),  je vais essayer d’en faire quelques-uns, je n’y arrive jamais ! Les douches, les repas, les devoirs et voilà, c’est l’heure de l’histoire et au lit.


Cada semana que empieza, me digo a mi misma, que haré toooooodo esto. Y cuando llega el viernes, sigo estando en el mismo punto ! Las cajas no se van a hacer solas, lo sé. Incluso repitiéndome cada día, que al final del día, cuando los niños vuelvan del cole (porque evidentemente, cuando llegan a casa ya no puedo trabajar más), intentaré hacer algunas cajas, nunca lo consigo ! Las duchas, cenas, deberes y ya está, es la hora del cuento y a dormir. buhobarcelona-loismoreno-kidswear buhobarcelona-loismoreno-kidswear Alors, je me dis, ok, je me réserve le week-end pour avancer. Mais il se trouve que depuis quelques semaines, les week-ends il fait un temps de rêve. Impossible de ne pas sortir les loulous. Et sortir avec les trois zigotos, toute seule, je peux vous dire, que ce n’est pas une mince affaire. Les matins sont tellement courts, que je n’ai le temps de rien ! On enchaîne avec l’heure du déjeuner, les siestes et les goûters et je ne vois pas les heures passer, qu’il est déjà l’heure du bain et du diner ! Mais comment vous faites, plus sérieusement ? Vous avez des astuces ? Des tips à partager ? Parce que je les prends tous !


Así que me digo a misma, ok, me reservo el fin de semana para ir adelantando. Pero resulta que desde hace unas semanas, los fines de semana hace un tiempo de ensueño. Imposible no sacar a los niños. Y salir con los tres peques, sola, os aseguro que no es poca cosa. Las mañanas son tan cortas aquí, que no me da tiempo de nada ! Enseguida es la hora de comer, la siesta y la merienda y no veo las horas pasar, que ya es el momento de tomar el baño y la cena ! Me pregunto sinceramente cómo lo hacéis ? Tenéis trucos, consejos que compartir ? Porque los cojo todos !buhobarcelona-loismoreno-kidswear buhobarcelona-loismoreno-kidswearbuhobarcelona-loismoreno-kidswearAh ! Et très important : je suis seule TOUS les week-ends, sans exception ! Le samedi de 9h du matin à 16h, avec une pause éclair de 2h pour Papa et à 18h, rebelote jusqu’à minuit, une heure du matin. Les dimanches, c’est un bon 9h – 17h, moment que j’attends comme une folle, pour lâcher prise et laisser que me yeux se ferment, quelques minutes, histoire de récupérer un peu d’énergie. Les dimanches, je suis lessivé. Alors, vous imaginez bien qu’avec des week-ends comme ça… même pas en rêve j’ai le temps pour faire des cartons !


Ah ! Y muy importante : estoy sola TODOS los fines de semana, sin excepciones ! El sábado desde las 9h de la mañana hasta las 16h de la tarde, con una pausa relámpago de 2h para Papá y de nuevo, vuelta a las 18h, hasta las doce o la una de la madrugada. Los domingos, seguimos con un 9h-17h, momento que espero con ansia, para pasar el relevo y dejar que mis ojos se cierren unos minutos, que pueda recuperar un poco de energía. Los domingos, estoy K.O. Así que os podéis imaginar que con fines de semanas cómo estos, ni en sueños tengo tiempo para hacer cajas !buhobarcelona-loismoreno-kidswear

Et bien sûr, qu’est-ce ce qui va se passer ? Eh bien, qu’a 2 semaines du déménagement, je me vois comme une folle, à ne faire que ça : des boîtes, des boîtes, des boîtes. Aujourd’hui, je gère mes projets photos, mon blog et tout un tas de choses à côté, que j’essaye de faire avancer, malgré ce cruel manque de temps. Á la maison, je gère les repas, le linge (oh mon Dieu le linge…!), les mercredis après-midi, les grèves de cantine ou de crèche, les gestions administratives que je ne peux pas déléguer et tout une liste interminable de choses à faire, dont je suis incapable d’énumérer, tellement il y en a. La maison, quant à elle, elle essaye de survivre, comme elle peut. Et même si j’ai un mari en or, qui s’occupe d’un tas de choses, pour lui, c’est un peu la même histoire que pour moi… Pas assez de temps pour tout faire !


Y por supuesto, que es lo que va a pasar ? Pues que ya me veo, a dos semanas de la mudanza, cómo una loca haciendo cajas y cajas y cajas. Hoy, intento llevar mis proyectos fotográficos, el blog y un montón de cosas en paralelo, que me esfuerzo en ir adelantando, a pesar de esta cruel falta de tiempo. En casa, me ocupo de la comida, la ropa (oh Dios mío la ropa… !), los miércoles por la tarde (aquí no hay cole), las huelgas de comedor, de guardería, las gestiones administrativas que no puedo delegar y una lista interminable de cosas por hacer, que soy incapaz de enumerar, de tantas que hay. Y en cuanto a la casa, ella, intenta sobrevivir cómo puede. Y a pesar de tener un marido que vale su peso en oro, que se ocupa de un montón de cosas, para él, también es la misma película… Le falta el tiempo !buhobarcelona-loismoreno-kidswear

buhobarcelona-loismoreno-kidswearJe vous assure, vraiment, je me sens complètement dépassée par tout ce qui nous arrive.  Toutes les choses que nous devons gérer en plus de notre quotidien, déjà assez fou. Et en grande naïve que je suis, ou un peu trop optimiste, tous les jours je me dis : « ce n’est pas grave, ce soir je bosse et comme ça j’avance pour demain. » HAHAHA… ce soir, dit-elle. La réalité, c’est que tous les soirs, malgré ma bonne volonté, je m’écroule littéralement devant l’ordi, quand je tapote mon clavier ou je fais du post-traitement de photos. Alors, je me glisse sous ma couette, avec une de mes séries fétiches, histoire de me faire croire qu’il me reste quand même un petit peu de temps pour moi… Mais encore une fois, je me fais rire toute seule, parce qu’au bout de 10 minutes, je tombe de sommeil, comme une petite mouche !


Os lo aseguro, de verdad, me siento totalmente desbordada con todo lo que nos está pasando. Todas las cosas que tenemos que gestionar además de nuestra rutina diaria, que ya es bastante loca de por sí. Aún así, cómo una gran inocente que soy, o quizás demasiado optimista, me repito cada día : « no pasa nada, esta noche adelanto para mañana ». JAJAJAJA…. La realidad es que, cada noche, a pesar de mi buena voluntad, me derrumbo delante del ordenador, en cuanto le doy un poco al teclado o me pongo a editar fotos. Así que me pongo bajo el edredón, con una de mis series favoritas y convencerme que aún me queda algo de tiempo para mí… Pero una vez más, me río sola de mí misma, porque a los 10 minutos, caigo redonda, como una mosca !buhobarcelona-loismoreno-kidswear

Et pour illustrer ces belles paroles de désespoirs, quelques images de mes trois têtes blondes, qui jouent aux explorateurs, dans le chantier qui est sur le chemin qui mène à notre maison actuelle. Parce que, oui, il se trouve que juste en face de chez nous, mais vraiment devant notre portail, ils ont commencé un énorme chantier pour faire de nouveaux logements !! Ça aussi ce n’est pas mal pour bosser. Le marteau-piqueur toute la journée dans la tête, c’est cadeau ! Ah ! Et demain c’est mercredi ! Youpiii…


Y para ilustrar estas cuantas líneas de desespero, unas cuantas fotos de mis tres soletes, jugando a los exploradores, en la obra que esta en el camino a nuestra casa de ahora. Porque resulta, que justo enfrente nuestro, pero delante mismo de nuestro portal, han empezado una obra enorme, para hacer nuevos pisos !! Esto también está genial para trabajar, con la taladradora todo el día picando !! Y mañana es miércoles ! Yuupiii….

Les enfants sont habillés par la jolie marque espagnole Buho Barcelona.
Zoé : jupe, sweat, t-shirt, chaussettes Collégien, sneakers 10IS.
Hugo : short, pull en coton, t-shirt, sneakers Monoprix.
Simon : pantalon, sweat, t-shirt, sneakers Veja.

7 Comments

  1. Hélène 12 avril, 2017

    Oh la la comme je te comprends ! Ne commence pas tes cartons trop tôt ou ça risque de te sembler interminable (1 mois, normalement, c’est largement suffisant). Et puis chez nous, les grands ont un temps calme en même temps que la sieste de leur petite soeur. Ils sont obligés de rester dans leur chambre pendant au moins 1h30, ça leur permet de lire, jouer seul… Ils sont généralement apaisés après ce moment et moi, j’ai pu avancer dans toutes mes tâches ! Bon courage pour ces prochains mois !

    Répondre
    • ilovequeencharlotte 12 avril, 2017

      merci Hélène, pour tes bons conseils. En fait, ce sont des choses que je me dis déjà, mais vraiment, le moment venu, impossible de trouver 5 minutes… C’est hyper frustrant !

      Répondre
  2. Emeline 13 avril, 2017

    Tu prêches une convaincue… Ou encore une soirée blasée avec l’impression de ni profiter des filles, ni d’avoir pu faire ma séance de sport et encore moins tout ce que j’ai prévu!
    Un Mr absent du mardi au dimanche de 5h à 20h parfoisplus… Une pause repas à midi aussi mais finalement plus contraignante car je suis obligé de préparer un repas de plus et d’attendre… Un plus grande aux quelques difficultés ne mangeant pas à la cantine et ma petite Capucine qui subit un rythme de vie pas reposant… Sans vacances et week end… Tjs en solo.
    Moi je t’admire car tu réussis à continuer de bosser! Moi ça me semble impossible! J’ai arrêter de bosser avec chéri car j’ai dis stop au week end de boulot à essayer de trouver de moyens de garde aléatoire.Mais tous mes projets perso sont tombés à l’eau. Je n’ai plus le courage car j’ai l’impression d’avancer en arrière! Milles idées qui mettent des millénaires à voir le jour!

    Si on passe à ce que l’on doit faire euh comment dire? La moindre tache qui prendrait 2h à quelqu’un d’autre me prend une journée! J’ai l’impression de passer ma vie à gérer un quotidien trop lourd plutôt qu’à profiter! Et comble pour une soi disant « femme au foyer »… Je n’ai m^me pas le loisir d’ouvrir un magazine au soleil les après midi!

    Mon constat: soi c’est un tempérament – des personnes qui finalement ont tjs besoin de nouveaux projets, de bouger au lieu de profiter (6 ans que l’on doit profiter et à chaque année ses nouveaux projets). Soit c’est le lot des familles aux mode de vie atypiques. Le quotidien est géré souvent à deux le soir et le week end, chose que nous gérons seules. Peut – être un peu des deux?

    En tout cas, ça m’a fait du bien de te lire dans ta franchise car j’en ai marre de ces articles de workmum si formidables qui montent des sociétés en attendant bébé 2, cuisinent bio, font même du sport et bien sure soi disant sans mari…

    En attendant, j’ai encore quelques plans qui m’attendent ce soir et un article de blog donc…

    Pleins de pensées encourageantes!

    Répondre
    • ilovequeencharlotte 13 avril, 2017

      waaaaaaa Emeline ! merci pour ton message ! Que ça fait du bien de vous lire aussi ! Échanger avec des filles qui connaissent les week-ends en solo avec les enfants, qui gèrent les soirs, tous les soirs seules, c’est horrible mais c’est génial… Je me sens moins seule. C’est clair que pouvoir passer le relais de temps en temps, passer du temps en famille, en faisant autre chose que simplement subir la routine de la semaine, ça aide à refaire le plein d’énergies, à souffler et reprendre de plus belle. Moi j’ai l’impression qu’il n’y a pas de coupures, c’est horrible ! En ce qui concerne mon boulot, je préfère subir cette sensation de débordement à cause de tout ce que je fais, qu’être uniquement maman au foyer. Ça ne va pas avec ma personne … Je sais que je serais en déprime totale. Donc, j’assume, mais des fois la frustration monte et c’est hallucinant le rythme fou de la vie ! En tous cas, courage à toi aussi!! Je t’embrasse

      Répondre
      • Emeline 13 avril, 2017

        Je me répète tous les jours… j’ai pas signé pour cette vie LOL! Je ne me suis jamais imaginée femme au foyer et je n’aime pas du tout ce rôle… mais les projets de cette année du côté pro de Monsieur, le suivi de chantier de la maison plus tout le boulot en off pour les boites mais qui paraissent rien m’ont fait prendre conscience en janvier que moi aussi j’avais le droit de me respecter un peu et d’accepter de pas tout pouvoir faire d’un coup! Je prépare l’apres mzis malheureusement comme tu dis tu as l’impression d’avancer à reculons! Restons fortes et solidaires surtout !! Car au final, seules celles qui le vivent peuvent comprendre.

        Répondre
  3. Benedicte (@wanderwonders) 14 avril, 2017

    Je rigole, c’est pas sympa mais j’ai le droit car pour moi c’est exactement pareil. Fin juin approche. Tous les jours je me dis ça mais je n’avance pas non plus!
    On va y arriver, c’est tout ce que je sais. Faut croire que là c’est encore trop tôt;-)

    Répondre
    • ilovequeencharlotte 15 avril, 2017

      Coquine, tu as le droit de rigoler ;) D’ailleurs, moi aussi ça m’arrive avec un peu de recul, de rire de ces situations complètement surréaliste parfois !
      Gros bisous Bénédicte !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *