Le cododo et nous / El cosleeping en casa

Le cododo chez nous
 
Mais qu’est-ce que c’est ce truc? Vous connaissez le « cododo »? Ça ce passe comment chez vous? Sans rentrer dans les détails, je vous explique un petit peu nos habitudes et le pourquoi du comment.
Pero que esto que es? Conocéis el « cosleeping »? Cómo lo hacéis en casa? Sin entrar demasiado en detalles, os explico un poco más nuestras costumbres y el porqué del cómo.

Dormir avec son enfant, oui ou non? À la maison, cette question ne c’est jamais posée. Quand Zoé est arrivée, nous n’avons jamais pensé aux règles. Nous avons tout simplement fait en fonction de ses besoins et des nôtres. Cela veut dire, que quand elle avait besoin de contact et de faire un câlin plus long dans notre lit, il y avait toujours une place pour elle.  Ou bien, quand la fatigue était trop lourde pour se lever ou pas de forces pour batailler à 3h du matin, notre lit a toujours été le « refuge-dodo » pour tous. Nous n’avons jamais trop réfléchi, si ce que nous étions en train de faire c’était du cododo ou pas, si cela était bien ou pas. Nous avons simplement utilisé notre bon sens et fait à chaque moment, en fonction de notre ressenti, pour que tout le monde soit bien. Quand on a enlevé les barrières de son lit, Zoé finissait souvent ses nuits avec nous. Elle venait doucement et elle se faufilait entre nous deux. Et sincèrement, cela a toujours été un moment de plaisir. Alors, est-ce que c’est bien ou pas? Je ne sais pas pour le reste, pour nous ça n’a jamais supposé un problème.Dormir con su hijo, si o no? En casa, nunca nos hemos hecho esta pregunta. Cuando Zoe llego, nunca pensamos en las reglas. Hicimos en función de sus necesidades y las nuestras. Esto quiere decir, que cuando necesitaba contacto y que la arropáramos durante más tiempo, siempre ha habido un sitio para ella en nuestra cama. O cuando el cansancio era demasiado, o no habían fuerzas para levantarse una y otra vez a las 3h de la mañana, nuestra cama siempre ha sido un « refugio » para todos. Nunca nos hemos planteado si lo que estábamos haciendo era cosleeping o no, si estaba bien o no. Simplemente hemos usado nuestro sentido común y en cada momento, hemos hecho cómo sentíamos, para que todo el mundo estuviera bien. Cuando quitamos los barotes de su cama, muchas veces Zoe acababa sus noches con nosotros. Se deslizaba despacito entre nosotros. Y sinceramente, para nosotros siempre ha sido un buen momento con ella. Así que, a la pregunta si está bien o no? No sé para los demás, pero para nosotros nunca ha supuesto un problema.

Zoé n’a jamais eu de soucis pour faire ses nuits. Et il n’y a jamais eu de grand show avant de dormir, des histoires qui n’en finissent pas, des lumières allumées, des « je me lève 40 fois » avant de prendre le sommeil, rien du tout… Une histoire, un bisous et au dodo. Et elle savait, que quand elle en avait besoin Papa et Maman l’accueillait dans leur lit. Mais ce n’a jamais été une habitude de tous les soirs. Avec Hugo, c’est pareil, sauf que nous l’avons plus facilement remit dans son lit, car c’est un vrai vert de terre et se réveiller avec un pied dans la figure, ce n’est pas le plus agréable. Aujourd’hui, tout le monde dort dans son lit, même si Hugo fait encore quelques escapades nocturnes et il vient encore nous rendre visite parfois. Mais je me dis, ça passe tellement vite… Très vite il sera complètement autonome et tout cela ne sera qu’un doux souvenir. Bref… le lit de Papa et Maman, c’est tellement mieux!Zoe siempre ha hecho sus noches y nunca hemos tenido problemas. Nunca hemos tenido que hacer grandes shows para que se durmiera. Historias interminables, luces encendidas, o levantarse 40 veces antes de dormirse, nada de todo esto… Una historia, un besito y a dormir. Y siempre ha sabido, que cuando lo necesitaba, siempre había un sitio para ella en la cama de Papá y Mamá. Pero nunca ha sido una costumbre. Con Hugo, es igual, aunque reconozco que después de dormirse, lo llevábamos más a menudo a su cama, porque se movía cómo un gusano y despertarse con un pie en la boca, no es lo más agradable. Hoy, todo el mundo duerme en su cama, aunque Hugo todavía hace algunas escapadas nocturnas y viene a visitarnos. Pero en mi opinión, el tiempo pasa tan rápido… que muy pronto será completamente independiente y todo esto será un dulce recuerdo. Enfín… en la cama de Papá y Mamá siempre se está mejor!

Sur ces images, Zoé est dans notre lit. Cette semaine elle est maladoune, alors elle fait des petites virées chez nous. Sur notre lit, une housse de couette que vous trouverez chez Made.com, le joli coussin de Cécile. Pour le plus grand bonheur des Toulousaines, elle sera ce weekend dans le magnifique salon de Malmö et Luléa à Toulouse (petites chanceuses ces Toulousaines). Un plaid en laine Lorena Canals, une guirlande La case de cousin Paul, et des jolies cartes, que j’ai trouvé dans la boutique Love creative people. Je vous souhaite une très belle semaine à toutes. Par ici, il y aura encore des petits cadeaux pour vous… ne partez pas loin^^

 

3 Comments

  1. HÉRITAGE 3 décembre, 2014

    Ah! Le bon sens… je pense que c'est le meilleur remède à bien des maux avec nos enfants. Faisons nous et faisons leur confiance :) Merci pour ce bel article, ces jolies photos et les liens!

    Répondre
  2. Lily L. 4 décembre, 2014

    Je suis entièrement d'accord avec toi ma cops, je pense qu'il faut aussi ne pas trop les brider, ils ont besoin de contact nos loulous, il faut que chacun puissent venir à sa guise lorsqu'il en a envie et ils grandissent si vite que tout cela ne durera pas ;-) Un bien bel article.

    Répondre
  3. céline 18 décembre, 2014

    Ici pareille il faut faire au cas par cas et comme on le ressent personne n'est meilleur conseiller pour ses enfants que ses propres parents… Et les mauvaises habitudes quand il s'agit d'amour ne sont pas des mauvaises habitudes.Notre grand de 7 ans à toujours eu besoin de proximité avec nous depuis sa naissance et ce n'est que depuis cette année qu'il dort dans sa chambre avec son petit frère!Mais entre temps une succession de soucis de santés se sont révélés des troubles ortoptiques sévères dévoiléss cette année le sentiment que pour lui tout se débloque il est fort cette année mon fils confiant et zen tant mieux si nous lui avons tenu la main nuit et jour il s'avère au final qu'il en avait besoin!Petit deux n'à jamais eu ce comportement même malade il me réclame à ses côtés un bisou un calin mais ne viendrait pas passer la nuit avec nous ce n'est pas son truc. Petit 3 par contre à 1 an et au vu du nombre de réveils par nuit j'aimerais qu'il s'allonge avec moi mais bizarement ca ne marche pas il hurle s'énerve alors que assise la moitiée de la nuit dans le fauteuil il adore pas moi mais c'est ainsi…lol!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *