La petite vie

La petite vie d’une Maman solo

Vous savez, de temps en temps quand je vous dis que les week-ends sont difficiles à gérer? Que parfois les soirs sont lourds et les semaines longues, sans Papa ? Que les lundis sont souvent attendus comme le Messi ? Eh bien imaginez les deux derniers week-ends, de quatre jours et trois jours, toute seule avec trois enfants et un grand soleil magnifique, resplendissant. Nous avons survécu, mais pour ma part, je suis sur les rotules !


Sabéis cuando os digo a veces que los fines de semana son difíciles de llevar ? Que algunas veces, les finales del día son pesados y las semanas largas sin Papá ? Que los lunes son esperados cómo el Mesías ? Pues imaginaros los dos últimos fines de semana, de 4 y 3 días, sola con los tres y un sol resplandeciente. Hemos sobrevivido, pero por mi parte, estoy ko !


Prendre le petit déjeuner, débarrasser, les habiller, se laver, s’habiller et préparer le déjeuner. La petite routine du matin, complètement banale mais interminable. Allez les enfants, venez on va au marché. Génial, il est déjà 11h. Vraiment, si vous avez des astuces pour gagner du temps les matins du week-end, je suis preneuse +++


Desayunar, quitar el desayuno, vestirlos, lavarse, vestirse y preparar la comida. La pequeña rutina de la mañana, bastante aburrida pero interminable. Venga niños, vamos a comprar al mercadillo. Genial, ya son las 11h de la mañana (aquí a las 12h los niños ya tienen hambre). De verdad, si tenéis trucos para ganar tiempo por las mañanas, los cojo todos !

Bon tant pis, on sort quand même et on se dépêche, parce que après il faudra manger et faire la sieste. Après ils voudront aller au parc. Il fait beau, je ne vais pas rester à la maison, sinon ils vont finir par se tirer les cheveux les uns aux autres et me rendre encore plus chèvre ! Le départ est toute une organisation, le retour aussi est un exploit. Ensuite on enchaîne avec les douches, le diner et tout ce qu’il s’en suit jusqu’au dodo. Je vous épargne la ribambelle de bêtises et petits dégâts, qui ne font que rajouter du travail à ma liste de choses à faire, déjà bien longue. Bref. Les week-ends, loin d’être de tout repos, sont une source d’énorme fatigue.


Bueno, pues da igual, nos vamos igualmente y nos damos prisa, porque después tendrán que comer y hacer la siesta. Y después querrán ir al parque. Hace buen tiempo, no me voy a quedar en casa, sino van a acabar matándose y a mi me volverán loca ! Marcharse es toda una organización, la vuelta también es todo un pitote. Cuando volvemos, ya empalmamos con las duchas, la cena y todo lo que sigue hasta ir a la cama. Os ahorro la tira de tonterías y demás cosas que no hacen más que añadirme más trabajo a la lista de cosas que ya tengo por hacer. Enfín. Los fines de semana, son de todo, menos descanso.

Les lundis sont bénis dans cette famille, je vous le dis ! Je suis tellement admirative des mamans solo qui gèrent leurs enfants toute seule, toute leur vie, pour toujours, forever. Cela me paraît réellement incroyable. Et je ne parle pas des mamans divorcées, même si ce n’est pas évident, c’est quand même la vie douce d’avoir une semaine sur deux pour soi. Ou même un week-end sur deux !! LE RÊVE! Je parle de toutes ces femmes incroyables qui sont veuves, des femmes qui n’ont personne autour d’elles, pour passer le relais. Celle qui gèrent every day, all day, tout tout tout. Mesdames, chapeau bas.


Los lunes son benditos en esta familia, os lo aseguro ! Siento tanta admiración por estas madres solteras que lo llevan todo, solas, toda su vida, para siempre, forever. Me parece realmente increíble. Y no hablo de las que estáis divorciadas, que aunque no tiene que ser fácil, a veces tenéis una semana de dos para vosotras solas. O incluso un fin de semana ! EL SUEÑO!! Hablo de todas estas mujeres increíbles que son viudas, que no tienen a nadie al rededor para ayudarlas. Las que lo gestionan todo every day, all day, todo, todo, todo. Señoras, me quito el sombrero. 
maman-solo-loismoreno

Les week-ends, souvent Zoé me demande qu’est-ce que l’on va faire aujourd’hui. Il m’arrive de lui répondre, rien. J’ai tellement de choses à faire que nous allons rester à la maison. Mais en fait, il s’agit juste d’une pensée à voix haute. Et encore moins s’il fait beau ! Vous imaginez bien, qu’avec trois enfants, il est impossible de rester toute la journée à la maison. Je dois absolument sortir prendre l’air, pour les enfants et pour moi je pense aussi.


Los fines de semana, a veces Zoe me pregunta que vamos a hacer hoy. Y a veces le contesto que nada. Tengo tantas cosas que hacer, que nos vamos a quedar en casa. Pero en realidad, tan sólo se trata de mis pensamientos en voz alta. Y aún menos si hace buen tiempo ! Os imagináis que es imposible quedarse todo el día en casa. Tengo que salir a tomar el aire, por los niños y por mí también me parece. 

Alors, je prévois des goûters dans les parcs à côté de la maison, ou des balades en vide-greniers, avec frites et merguez au menu. Grosso modo, c’est le max que je fais avec les enfants. Je ne m’aventure pas des masses à sortir d’un certain périmètre, car de suite cela peut tourner au vinaigre. D’ailleurs, je vous expliquerais une de mes mésaventures très prochainement.


Así que lo que hago, es que organizo meriendas en los parques al lado de casa, o paseos en mercadillos de segunda mano, con patatas fritas y salchicha para comer. En resumidas cuentas, es lo máximo que suelo hacer con los niños. No me aventuro demasiado a salir de cierto perímetro, porque en seguida se puede volver la cosa muy complicada. Pronto os explicaré una de mis aventuras para que lo entendáis mejor. 
Pour l’instant notre petite vie ressemble à ce que je vous décris. Mais j’ai l’espoir que tout cela change très vite. Que Papa soit avec nous les week-ends et les soirs. J’ai l’espoir de partir se dépayser faire un break en famille, de temps en temps. De partager des samedis soirs avec les copains, d’inviter du monde à la maison ou d’être invités. D’avoir des semaines normales à finir nos soirées à deux et non pas toute seule. Dans cette nouvelle petite vie, Papa, nous t’attendons passionnément, à la folie. Pour être avec toi et aussi, pour que Maman reprenne un peu le souffle de temps en temps ! Prochain article, le début des travaux, avec l’ébauche d’une nouvelle salle de bain. Ne partez pas trop loin :)


De momento, nuestra pequeña vida se parece a todo lo que os he descrito. Pero tengo la esperanza que todo esto cambie pronto. Que Papá esté con nosotros los fines de semana y por las noches. Tengo la esperanza de irnos a despejarnos en familia, de vez en cuando. De compartir sábados por la noche con amigos, de invitar gente a casa y que nos inviten. De tener semanas normales y terminar nuestras veladas juntos y no sola. En esta nueva vida, Papá te esperamos apasionadamente y con locura. Para estar contigo y también para que Mamá pueda recargar pilas de vez en cuando ! En mi próximo artículo, os mostraré el principio de las reformas de nuestra nueva casa, con una primera pincelada de nuestro nuevo cuarto de baño. No os vayáis muy lejos :)

Collaborations
Zoé porte des 10is rose à paillettes et des nus pieds Pom d’Api. 
Hugo porte des sandales Maison Mangostan.
Simon porte des sandales Pom d’Api.

 

3 Comments

  1. Tess 7 juin, 2017

    Coucou Lois… je te suis ici sans écrire mais cette fois-ci te dire juste que, en tant que maman divorcée en garde alternée avec 2 enfants, je t’envie … au début je me disais comme toi : chouette 1 semaine tranquille a faire ce que je veux quand je veux .. mais en fait je ne m’y fait pas et mes enfants me manquent énormément moi qui était seule avec eux constamment avant la séparation … je m’y habituerai peut être un jour mais pour l’instant c’est une torture .. alors bien sûr c’est dur de les supporter quelques fois mais plus ils vont grandir et plus la vie de famille sera riche qui plus est dans votre nouveau paradis qui m’a l’air d’être idéal pour votre nouvelle vie !!! bon courage et merci de partager ainsi tes petits bouts de vie … un pur bonheur de lire tes articles !

    Répondre
    • ilovequeencharlotte 7 juin, 2017

      Oooh merci pour ton partage, Tess! Oui je sais bien que ce n’est pas le « rêve » d’être divorcée, je sais bien ce que c’est loin d’être la situation idéale. Mais quand j’évoquais cet exemple, c’était surtout par rapport au fait d’être toute seule à gérer les enfants tout le temps. C’est très dur de ne pas pouvoir passer le relais et c’est cette situation qui est pesante. Je pense que tous les extrêmes sont mauvais… et pour l’instant, nous sommes dans un extrême où je suis 90% du temps seule avec les enfants. Plus que faire ce que tu veux, je pense qu’il s’agit d’une semaine pour se ressourcer et reprendre des forces pour en profiter. J’imagine bien que ce n’est pas facile pour toi, alors je te souhaite beaucoup de courage pour surmonter cette pente. Merci beaucoup pour ton mot. Je t’embrasse

      Répondre
  2. lolabelle 8 juin, 2017

    puiiiif, je lis et ne trouve pas d’autre mot! j’imagine aisément comme ça doit être usant ces semaines et WE seule et vraiment, je crois que vous avez bien fait d’oser tenter une autre vie! Mon number 2 va avoir 5 ans (la 1ère 12) et je me dis: plus jamais de marmot at home »;-) et encore, le papa rentre le soir, est là le WE…mais on ne doit pas être très doué parce que même avec cette configuration, ce n’est que maintenant que l’on recommence à profiter vraiment! Enfin on les laisse régulièrement chez papi/mamie, enfin on se remet à inviter et être invité à gogo…bref, je crois qu’on revit ;-)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *