Frères

Deux frères

Ils ont à peine 2 ans et 3 mois d’écart. Quatre ans et deux ans. L’un est doux comme une brebis, l’autre est un peu plus bourrinet. L’un a les yeux verts, l’autre bleu. Je les trouve différents et chacun avec sa propre personnalité. Ils s’adorent mais ils peuvent aussi se chamailler jusqu’à se faire mal. Rien de bien extraordinaire… Juste deux frères.


A penas dos años y tres meses de diferencia. Cuatro años y dos años. Uno es dulce como un caramelo, el otro es un poco más brutote. Uno tiene los ojos verdes, el otro azul. Me parecen diferentes y cada uno con su propia personalidad. Se quieren mucho pero también puede pelearse hasta hacerse daño. Nada extraordinario… Tan sólo dos hermanos. 

Je suis l’aînée de 2 soeurs. Dans notre famille, il n’y a que des filles. J’avoue que j’ai toujours rêvé d’avoir un frère et si possible un grand frère. Avoir des garçons pour moi, était une immense joie. C’est bien malheureux à dire, mais les relations sont tellement plus simples avec des garçons !


Soy la mayor de dos hermanas. En nuestra familia, sólo hay chicas. Reconozco que siempre he soñado con tener un hermano y a ser posible, un hermano mayo. Tener niños para mí, era una gran alegría. Es triste decirlo, pero las relaciones a menudo, son mucho más sencillas con chicos que con chicas !
On dit souvent que les filles sont à Papa et les garçons à Maman. Chez nous, ce n’est pas vraiment une question de sexe, mais plus d’affinités. Par hasard, Zoé s’entend extrêmement bien avec son père et Hugo, penchera plus vers moi. Mais Simon lui, il a la même passion pour son papa que pour sa maman. Je suis curieuse de voir comment ces relations vont évoluer… On dit aussi que plus tard, les filles reviennent vers maman tandis que les garçons s’envolent vers la famille de leur conjoint.


A menudo se dice que las niñas son de papa y los niños de mamá. En casa, no es una cuestión de sexos, sino más bien de afinidades. De casualidad, Zoe se lleva super bien con su padre y Hugo conmigo. Pero Simón, el tiene la misma pasión por su papa que por su mamá. Tengo curiosidad de ver cómo estas relaciones van a evolucionar… También se dice que más tarde, las niñas son más de casa, mientras que los niños tenderán más a irse con la familia de su pareja. Pour l’instant, ils sont encore inconscients de tout cela. Pour l’instant, ils ne pensent qu’à jouer et à se disputer, à rigoler et s’amuser comme des fous ensemble. Pour l’instant, ils ont besoin l’un de l’autre et c’est trop mignon. Je garde précieusement une question qu’Hugo lui pose très souvent à Simon : Simon me quieres ?


De momento, aún no son conscientes de todo esto. De momento, tan sólo piensan en jugar y pelearse, y reírse y pasarlo en grande juntos. De momento, se necesitan el uno al otro y es para comérselos. Y guardo cómo un tesoro una pregunta que Hugo le hace muy a menudo a Simón : Simón me quieres ? 

*Marinière Simon 

4 Comments

  1. Nicole 16 mars, 2017

    Bonjour, cela fait quelques mois que je vous lis avec plaisir sans commenter et j’apprécie beaucoup vos très jolies photos. Je me lance aujourd’hui car je me sens interpelée par votre remarque sur « les relations plus simples avec les garçons ». Sii ca n’est pas indiscret pourriez-vous nous dire sur quoi se base ce ressenti ? Vous avez l’oppression d’avoir des relations « compliquées » avec les autres ?

    Répondre
    • ilovequeencharlotte 18 mars, 2017

      Bonjour Nicole. Les filles, en règle générale, nous sommes toujours plus compliquées… Et ça commence tôt ! Les garçons sont plus simples, car ils chouinent moins, ils oublient vite et passent à autre chose plus facilement. Du moins, les miens :) Bisous !

      Répondre
  2. siegaellesi 18 mars, 2017

    quelles très jolies photos, la première est si belle bravo lois

    Répondre
    • ilovequeencharlotte 18 mars, 2017

      merci beaucoup Gaelle :)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *