8 mois

simon-8mois-nanelle-concours-5

8 mois

À 8 mois, son univers tourne toujours autour de nous. Il sourit quand il nous voit, il s’émerveille quand on lui chante des chansons, il se calme dans nos bras quand il a un chagrin, il nous réclame quand il a faim, quand il a besoin d’un câlin… Ce petit être qui grandit vite, ne serait rien sans nous. Mais, il n’a pas à s’en faire. Nous serons toujours là pour lui. Aujourd’hui et demain. Toujours.
simon-8mois-nanelle-concours-8 simon-8mois-nanelle-concours-6 simon-8mois-nanelle-concours-4À huit mois, Simon commence à se tenir assis. Il fait ses débuts à quatre pates. Il avance comme il peut en faisant la chenille. Il a deux dents en haut et deux en bas. Il tape des pieds quand il est ultra excité et content. Il gazouille souvent. Il joue avec son frère, il est complètement gaga de sa soeur. Il ne tient pas encore son bibi tout seul. Il fait des gros bisous baveux. Il s’endort super vite, pas besoin de le bercer. Et contrairement à Hugo et Zoé, il dort dans une gigoteuse. Ce mois-ci, nous avons dû changer de taille. Je crois vous avoir déjà évoqué, quelques mots à propos de sa taille complètement folle. Des fois, on a l’impression que tout va plus vite. Que l’on saute des étapes, bref… Cette fois-ci, c’est Nanelle qui nous accompagnera pour les dodos douillets, avec cette douce gigoteuse. Et comme un plaisir n’est pas réellement un plaisir si il n’est pas partagé,  je vous propose de tester vous aussi les produits Nanelle. Pour cela, Nanelle, vous offre 2 bons d’achat de 30 euros! Rendez-vous sur ma page Facebook et sur Instagram, pour tenter votre chance :)
simon-8mois-nanelle-concours-7simon-8mois-nanelle-concours-2

Dernièrement, j’écoute beaucoup la famille Chedid. Je trouve leurs chansons tellement vraies. On retrouve cet esprit de famille qui fait du bien et que j’aime tant. Une chaleur humaine qui reconstruit l’âme. Aujourd’hui, je finis mon article avec les paroles de Louis Chedid… Belle semaine à tous.

Si jamais tu cherches un refuge. Une place où personne ne te juge. Tu trouveras toujours chez moi. Un endroit qui ressemble à ça
Si un jour tu sens le besoin. De parler à quelqu’un. De mettre des mots sur tes peurs. Si tu en as gros sur le coeur
Je n’ai pas de baguette magique. Docteur miracle tout le cirque. Mais si tu pars à la dérive. Je serai là quoi qu’il arrive
Ce ne sont pas des paroles en l’air. Ni des promesses à la légère. Mais ma déclaration de MÈRE. Peut-être un peu d’amour aussi
Quelle que soit la raison. Ni pourquoi ni comment. Ni pour combien de temps. Tu peux compter sur moi

MERCI POUR TOUS VOS MOTS GENTILS HIER SUR INSTAGRAM ET SUR FACEBOOK. SANS CONNAÎTRE LA CAUSE DE MA TRISTESSE, VOUS ÉTIEZ LÀ. MERCI. TOUT VA BIEN. ON CONTINUE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *